« The End, etc. », une expérience de cinéma interactive inédite

Au tournant de l’année 2012, Laetitia Masson a choisi de questionner nos sociétés, à travers le prisme de l’engagement et du désengagement politique, humain, amoureux… Pour traiter ce thème, elle a choisi le web. Dans une expérience de cinéma inédite, la cinéaste propose à chacun de s’approprier sa matière première en composant soi-même son film. Le dispositif sera en ligne le 13 février prochain. En attendant, vous pouvez toujours avoir un aperçu sur le site de France Télévisions.

Près de 4h30 de vidéos, mêlant fiction, musique, documentaire, pour prendre le pouls de nos sociétés. S’engager ou pas, dans une relation, dans un combat, pour une cause ? La cinéaste invite chacun à trouver son chemin à travers des mots clés choisis pour vous. « The End, etc. » est le pari d’une expérience de cinéma inédite entre une réalisatrice et le public. Un site web conçu pour générer des films aléatoires et personnalisés, uniques pour chaque spectateur, à partir d’un regard d’auteur.

Imaginez que vous êtes dans une salle de montage avec une réalisatrice de cinéma. Vous avez la main sur l’arrangement des scènes d’un film, en mettant en avant vos thèmes de prédilection, vos émotions, vos peurs, vos espoirs. Vous assemblez des séquences : portraits documentaires, scènes de fiction avec Élodie Bouchez, André Wilms, Aurore Clément, Jérôme Kircher. La bande originale : des compositions de Jean-Louis Murat autour de symboles revisités. À travers des mots clés choisis pour vous, la cinéaste vous guide dans ses montages aléatoires.

Composez votre film en 3 clics

Le principe est simple : 3 écrans successifs, vous choisissez un mot par écran, le site assemble votre film « The End, etc. ». Et cætera, parce que ce n’est qu’un début. Chaque combinaison assemble un film différent, de 5 à 15 minutes. Vous pouvez recommencez à l’infini, et aussi le partager sur les réseaux sociaux.

Dans un second niveau, découvrez dans leur intégralité la fiction, les portraits documentaires et accédez à l’écoute de la bande originale conçue par Jean-Louis Murat.

Un dernier niveau participatif, mis à jour en temps réel, présente tous les mots des internautes, comme un écho aux mots proposés par la cinéaste. Chaque mot donne accès à une lecture transversale de la matière première de la réalisatrice. En ajoutant vos mots, influez sur l’expérience.

The End, etc. est une aventure technologique en Html 5 qui permet de pousser plus loin les possibilités de déploiement web de contenus vidéos. Pour profiter pleinement de l’expérience, il est recommandé d’utiliser une connexion à haut débit et des navigateurs aux mises à jour récentes, Chrome en particulier.
« The End, etc. » : Tentez l’expérience.

The following two tabs change content below.

Arnaud Hacquin

Arnaud Hacquin a créé en 2010 le Jardin des marques, une agence conseil en stratégie de marque et en communication transmédia. Il est aussi le fondateur avec Olivier Pouponneau (scénariste) et Jean-Michel Destang (Reporter) du Studio Transmédia The Rabbit Hole dont vous êtes en train de lire le blog. Arnaud enseigne aussi le Brand Content et le Transmédia Storytelling dans différentes écoles.

1 commentaire

  1. expérimentator:

    Bon et bien je viens enfin de regarder un peu « the end etc. » avec lequel on nous a tant rabattu les oreilles au début de l’année. Les mots « film aléatoire » et « questionnement sur l’engagement » sont certes bien marketing, mais confrontés à la réalité un peu plate de la juxtaposition plus ou moins heureuse de trois séquences distinctes, l’une de fiction certes bien jouée, une autre musicale (pourquoi pas, mais pourquoi ?) et enfin un assemblage de quelques interviews grossièrement liés à un mot clé… il ne reste plus que l’amertume de la désillusion. Ce n’est pas comme ça qu’on révolutionnera le cinéma. Pas facile de trouver l’audience réelle (plus de quelques minutes) de cette malheureuse expérience, mais je suppose que ça n’a pas dû être l’argument non plus. Pauvreté narrative, absence de considération du spectateur, incompréhension du média utilisé… il y a encore du boulot.

Postez un commentaire

*
* (ne sera pas publié)


× cinq = 35

Random Posts

LOAD MORE