« Geek Politics, la démocratie dans les câbles » : Une enquête sur les liens entre les hackers et la politique du net

France Télévisions Nouvelles Ecritures et francetv info viennent de mettre en ligne une série de reportages intitulée « Geek Politics, la démocratie dans les câbles » Une enquête sur les liens entre les hackers et la politique du net.

Le monde et ses rouages sont de plus en plus gouvernés par du Code. Il peut devenir un outil de contrôle aux potentialités démesurées. Depuis plusieurs années, les hackers sont entrés en résistance contre les volontés de surveillance, de limitation de la liberté d’expression ou de la vie privée de certains états et entreprises. Qui sont-ils ? Que pensent-ils ? Quelles actions politiques entreprennent-ils ? Geek Politics fait les présentations.

image010 image008

Depuis le mois de juillet 2010 et les premières intrusions de Wikileaks dans les médias, Geek Politics s’est plongé dans l’univers des bidouilleurs du réseau entre la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni, trois pays où les initiatives liant éthique, politique et technologie sont nombreuses.

Les auteurs ont visité plusieurs hackerspaces, dont le Loop, à Paris, et assisté au plus grand rassemblement de hackers en Europe, le Chaos Communication Camp. Ils ont rencontré des membres des Partis Pirates avant et après leur percée en Allemagne. Les agents Telecomix leur ont raconté comment ils ont lutté contre la surveillance du réseau au moment du Printemps arabe. Bien plus que de leur trajectoire personnelle, c’est de leurs idées qu’ils veulent parler : un intrigant mélange de liberté individuelle, conscience technologique, « do it yourself » et méfiance de l’État et du Big Business.

Des experts français, belges et anglais ont complété le point de vue des hackers sur leurs conceptions du net, le tout en vidéos, lexiques de concepts, fiches biographiques et une chronologie subjective de l’histoire politique et technique du net et de l’hypertexte.

Auteur: Quentin Noirfalisse, journaliste
Réalisation : Adrien Kaempf – Design : Antoine Sanchez
Producteur: Maximilien Charlier, Dancing Dog Productions.
Avec le soutien du Fonds pour le journalisme.

The following two tabs change content below.

Arnaud Hacquin

Arnaud Hacquin a créé en 2010 le Jardin des marques, une agence conseil en stratégie de marque et en communication transmédia. Il est aussi le fondateur avec Olivier Pouponneau (scénariste) et Jean-Michel Destang (Reporter) du Studio Transmédia The Rabbit Hole dont vous êtes en train de lire le blog. Arnaud enseigne aussi le Brand Content et le Transmédia Storytelling dans différentes écoles.

commentaires

Postez un commentaire

*
* (ne sera pas publié)


3 − = un

Random Posts

LOAD MORE