Ca y est ! Nous vous en avions déjà parlé début 2014. La bande dessinée « Esprits Médoc », premier opus de la collection « Esprits du vin« , sort en librairie et dans les Office de Tourisme de Gironde le 26 novembre prochain.

Une BD oenologique

Esprit-MedocEcrite par Corbeyran et dessinée par Otéro, cette BD n’a rien à envier aux nombreux titres sortis depuis quelques années sur le même thème. Seule différence, alors que Château Bordeaux, In Vino Veritas relèvent de la saga familiale, Esprits Médoc prend volontaire le parti du Polar Fantastique.

L’héroïne, Violette Carignan, va devoir découvrir l’origine de phénomènes étranges apparus dans différents Châteaux viticoles et résoudre un meurtre insoupçonné.  Cette histoire prend bien sûr comme toile de fond le vignoble médocain et 5 châteaux partenaires de l’opération : Larose-Trintaudon, Hourtin-Ducasse, Castera, Livran et Desmirail.

Un dispositif transmédia à vocation oenotouristique

Le lecteur peut, s’il le souhaite, en apprendre un peu plus sur les châteaux partenaires. Il lui suffit pour cela de télécharger sur les stores Apple et Google une application mobile intitulée « Epsrits du vin » (Un conseil : attendez d’être en wifi pour la télécharger car elle est un peu lourde). Un module de réalité augmentée lui permet alors, en scannant certaines images identifiées par un pictogramme, de révéler des contenus cachés (reportages, animation, interviews…). De quoi lui donner envie d’aller à la rencontre de ces lieux chargés d’histoire et de passion.

Un jeu en réalité alternée

Avec la même app, le lecteur peut assister Violette dans sa quête et partir lui aussi à la découverte du Médoc pour y résoudre 9 énigmes liées aux pratiques vino-viticoles. Pour chaque énigme, il devra d’abord débloquer un indice dans les châteaux et les lieux partenaires toujours à l’aide de la réalité augmentée. Une fois les neufs énigmes résolus (et après quelques bonnes dégustations), il pourra alors débloquer une ultime vidéo en rapport direct avec le cliffhanger de fin de la BD.

PARTAGER
Article précédentEchappez aux zombies avec G-Shock de Casio
Prochain articleThe River of Secrets : l’univers de Gone Girl dans une plateforme interactive
Arnaud Hacquin a créé en 2010 le Jardin des marques, une agence conseil en stratégie de marque et en communication transmédia. Il est aussi le fondateur avec Olivier Pouponneau (scénariste) et Flo Laval (Réalisateur) du Studio Transmédia The Rabbit Hole dont vous êtes en train de lire le blog. Arnaud enseigne aussi le Brand Content et le Transmédia Storytelling dans différentes écoles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Code de contrôle * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.