L’alliance de Toshiba et Intel : The Beauty Inside

Après le succès de leur première expérience en matière de films participatifs, « The Inside Experience », Intel et Toshiba ont renouvelé l’opération dernièrement avec « The Beauty Inside ». Comme l’explique Drake Doremus, le réalisateur, « Le cinéma est en pleine évolution et le concept de film participatif est largement inexploré ». C’est pourquoi il a voulu exploiter ce « nouveau » marché. C’est aussi une nouvelle manière pour les marques d’être présentes et promues dans un film.

Ce projet présente le nouveau Ultrabook Toshiba Portégé inspiré par Intel et propose au spectateur une expérience encore jamais vue. Depuis le 24 juillet, ils ont la possibilité d’interpréter le personnage principal du film, Alex, qui se réveille tous les matins en ayant un corps et un visage différents. Pour cela, il leur suffit de se rendre sur la page Facebook du film et de poster une photo ou une vidéo d’audition. Un casting mondial est donc lancé puisque ce sont les spectateurs de 15 pays qui ont la possibilité de postuler.

Au cours de sa journée, Alex utilise un Ultrabook Toshiba Portégé qui lui sert de journal afin d’illustrer et de raconter ses épreuves et anecdotes quotidiennes. Son Ultrabook est un moyen simple de l’identifier durant chaque épisode. « The Beauty Inside » est mis en ligne sur Facebook depuis le 16 août, pour une durée de 6 semaines. Durant cette période, les spectateurs sont donc invités à auditionner pour le film tandis que l’équipe de production incorpore les auditions qui correspondent le mieux au scénario de chaque épisode, mêlant ainsi le monde réel et celui du film.

Le cinéma comme modèle de game design : le film interactif comme horizon

Si les frontières entre le cinéma et le monde réel sont de plus en plus brouillées du fait notamment des films participatifs, celles entre le cinéma et les jeux vidéo le sont aussi. Qui s’inspire de quoi ? Le film du jeu ou le jeu du film ?… Sébastien Rassiat, Douglas Alves, Karim Debbache et Florent Maurin reviennent sur ce sujet lors de la conférence du Stunfest du 14 avril dernier à Rennes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Code de contrôle * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.