Pour promouvoir sa nouvelle série 13 reasons why, Netflix propose de plonger dans le téléphone de son héroïne.

 

Qu’est-il arrivée à Hannah Baker ?

Hannah Baker était une jeune fille drôle, attachante et enjouée. Qui a fini par mettre fin à ses jours. Mais pas sans enregistrer treize cassettes audio, où elle accuse treize personnes qu’elle tient pour responsables de sa mort.

Adapté du roman éponyme (Treize raisons en français) de Jay Ascher, la série promet d’aborder sans fard le thème du harcèlement scolaire. A une époque où les brimades poursuivent les adolescents jusque dans leur chambre à coucher sur leur smartphones, Netflix propose de se plonger dans celui d’Hannah.

Le site www.13reasons.fr n’est accessible que sur mobile pour permettre cette expérience. L’utilisateur a alors accès au compte Instagram d’Hannah, à son historique de recherche internet ou encore à ses sms.

On découvre alors les différents protagonistes de la série, et la temporalité des échanges permet de comprendre à quelle date tout a basculé. Et à disséminer des indices sur ce qui a poussé Hannah à envisager la mort. Il est même possible de téléphoner aux contacts d’Hannah et ainsi d’accéder à leur boîte vocale.

Téléphone Hannah Baker

Sans rien dévoiler de l’intrigue, la campagne permet de titiller l’intérêt de l’utilisateur, qui se retrouve dans l’intimité d’une adolescente victime de harcèlement.

Depuis le début de la diffusion de la série, de nombreuses victimes de brimades à l’école envoient leur témoignage en message privée au compte twitter @13reasonswhyFRA pour qu’il puissent ensuite le diffuser. L’occasion pour Netflix d’utiliser son influence pour sensibiliser sur le harcèlement scolaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Code de contrôle * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.