Si vous êtes allé voir Gravity au cinéma, peut-être vous êtes-vous demandé qui était de l’autre côté de la ligne quand Sandra Bullock lance son appel de détresse depuis la station spatiale russe. Et bien, ne cherchez plus, voici la réponse.

gravity-movie-sandra-bullock

La Warner a en effet dévoilé récemment un spin-off de Gravity, intitulé Aningaag et réalisé par Jonás Cuarón, le co-scénariste du film d’Alfonso Cuarón. Ce court métrage a notamment été présenté dans divers festivals comme Venise ou Telluride. Il a même été présenté par la Warner aux oscars, dans la catégorie court métrages, aux côtés de son grand frère blockbuster. Leur nomination conjointe, si elle intervient, serait une première dans l’histoire des oscars.

Ce court-métrage de 7 minutes a bénéficié d’un budget de tournage de 100 000 $ dont la plus grande partie a été consommée dans les frais de déplacement d’une équipe de 10 personnes. Il doit figurer dans les bonus Blu-ray du film. Cependant, la Warner a décidé d’en faire un « rabbit hole » supplémentaire dans son dispositif de campagne transmédia en le diffusant sur le site du Hollywood Reporter.

Le film nous transporte au Pôle Nord aux côté d’esquimaux. L’idée était sans doute de faire la parallèle entre les deux protagonistes de la scène (Aningaaq et Ryan) tout deux en prise avec un environnement hostile induisant une logique de survie. Un conseil : activez les sous-titres en français pour comprendre toute la subtilités des dialogues.

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Code de contrôle * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.