Le Club de la Presse, le journal Sud-Ouest et son association de lecteurs internautes organisent à Bordeaux, mardi 26 novembre de 17h30 à 20h30, une soirée débat sur le thème :

« L’information a-t-elle besoin de mise en scène ? Que peuvent lui apporter les nouveaux outils ? »

La problématique

Au moment de la mutation irréversible des médias, il s’agit de réunir, en présence des représentants des préceptes déontologiques, les acteurs professionnels et les témoins citoyens actifs pour échafauder le contrat de mariage le plus constructif possible pour le développement de la presse à venir. L’exigence déontologique, référence à l’ensemble des principes et règles éthiques qui gèrent et guident l’activité professionnelle des journalistes et induit la rigueur de l’information ne peut qu’intégrer les techniques de mise en valeur de cette information et s’adapter à la manière de s’en servir.

Images, jeux sérieux, visualisation de données, 3D, médias sociaux, géolocalisation, mobilité par exemple, bouleversent les contenus, les récits des journalistes et les choix éditoriaux de la presse. Cette architecture contemporaine de l’information, tout en mouvement et perpétuelle adaptation, s’imprègne du transmédia et influence le sens et les jugements proposés par les médias. Le transmédia, méthode de développement d’oeuvres de fiction, documentaires et de produits de divertissement se caractérise par l’utilisation combinée de plusieurs médias pour
développer des univers narratifs, chaque support employé développant un contenu différent.

Cette mutation rapide, touche tous les citoyens, auditeurs, lecteurs, internautes, joueurs, mobinautes, réseauteurs, spectateurs, tableaunautes, téléspectateurs. Les supports tactiles, légers, mobiles, bientôt sans contact, imposent de nouveaux comportements de
consommation plaçant néanmoins toujours l’information comme un composant central d’une société numérique en expansion.

Comment les acteurs professionnels de l’information, avec les témoins attentifs et actifs de la communauté sociale, face aux demandes des entrepreneurs et créateurs se comportent pour :

  • Intégrer les nouvelles donnes et rapports de force de l’information partagée,
  • Donner toujours du sens aux messages émis par les professionnels,
  • Agir efficacement pour une nouvelle presse en création ?

Businessman pressing virtual media type of buttons

Le programme

17h30 : Accueil et présentation

Une révolution en marche ! L’information est d’abord rigueur et crédibilité, méthode, enquête, éthique du journaliste. Doit-elle pour autant renoncer aux artifices qui la rendront plus séduisante. Déontologie, Transmédia peuvent-ils cohabiter ? Qui réussira ce mariage ? Quel renouveau pour les médias ? Quelle chance pour la presse ? Pour l’information citoyenne ?
Marie Christiane Courtioux, présidente Club de la Presse de Bordeaux, Marcel Desvergne, président ALIMSO.

18 h 00 : Dans la corbeille des mariés, premier inventaire.

1 • Point de vue du transmédia
Qu’est ce que le « transmédia » ? Projection d’extraits de réalisations Transmédia
Arnaud Hacquin, directeur The Rabbit Hole
Nicolas Becquet, journaliste et développeur éditorial, journal L’ECHO, à Bruxelles
Morgan Bouchet, Directeur Transmedia & Social Media (Orange direction des Contenus)

2 • Point de vue de la déontologie de l’information
Quels sont les fondamentaux qui font la valeur de l’info ? Inquiétudes ou intérêt pour les TIC ?
Thierry Magnol, médiateur Sud Ouest, Marie Christine Lipani-Vaissade, chercheuse en journalisme, IJBA-MICA Université Bordeaux Montaigne

3 • Point de vue grands témoins des médias
Quelle sera la physionomie de la presse dans 10 ans ? Où en est-on déjà ?
Eric Scherer, directeur de la prospective et de la stratégie numérique de France Télévisions,
Patrick Venries, directeur général délégué, directeur de la publication Sud Ouest, Joël Aubert, journaliste, président Aqui/Presse
Animé par Marie Christiane Courtioux, présidente Club de la Presse de Bordeaux

19 h 00 : Les voeux des témoins face aux promesses des futurs époux !

Qu’attendent les lecteurs-spectateurs ? Qu’apportent les producteurs : lisibilité, curiosité,
citoyenneté, ou au contraire, confusion, mégalomanie, dépendance ?
Dialogue entre :
Les consommateurs-témoins représentants de la société civile
Patrick Duprat, secrétaire général ALIMSO, Guillaume Petit, président APACOM
Les acteurs-témoins du changement
Alain Ribet, conseiller Objectif Aquitaine, Mme la Représentante de France 3 Aquitaine,
Animé par Thierry Magnol, médiateur Sud Ouest

20 h : Intervention d’un candide.

Comme les vieux couples, l’info a t’elle besoin de pimenter sa vie amoureuse avec le public ?
Humour, suspense, spectacle, ludification : La bonne info en sort-elle gagnante ?
Jean Petaux, responsable communication, relations extérieures et institutionnelles Sciences Po
Bordeaux

20 h 15 : Bonus : Deuxième Projection.

Le jeu TYPE Rider d’ARTE et le web doc PISTORIUS de l’Equipe/Explore

Informations pratiques

La soirée aura lieu Dans les locaux de l’INSEEC, Hangar 19, Quai de Bacalan à Bordeaux
(Tram Les Hangars, Parking hangars 15 à 19 )

Inscription : ALIMSO / Club de la Presse de Bordeaux / APACOM / Amis d’Aqui

2 COMMENTAIRES

  1. …Et après coup, merci Arnaud.
    Je crois que nous avons créé l’envie chez les spectateurs.
    On se reverra ? Car ce n’est qu’un début. Voir évoluer ces nouveaux genres sera une expérience aussi importante que se régaler des enluminures des livres au Moyen Age … J’exagère… mais…pas tant que ça.
    Bonne continuation.

    MC Courtioux

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Code de contrôle * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.