Les épisodes

Le principe scénaristique est simple. Chaque épisode révèle le sens caché de l’indice fourni dans l’épisode précédent. Seulement, toutes les pièces du puzzle ne s’assemblent pas aussi facilement (il faut bien tenir l’internaute en haleine jusqu’au bout).

  • Indice 1 : l’extrait du JT avec le journalisme
  • Indice 2 et 3 : Le site biographique de l’architecte grecque et le titre de propriété de l’immeuble mystérieux à Toronto
  • Indice 3 : le site de peinture et a vidéo du professeur
  • Indice 4 : La clé alpanumérique et l’adresse de la secte

L’ARG

Après une vidéo Youtube (JT), l’enquête nous amène sur un site web toujours grâce à la recherche d’un mot clé. On nous y parle d’un certain Paul Omphalos, architecte grec mort décapité et dont les bâtiments sont associés à des meurtres particulièrement horribles. Ces bâtiment semblaient avoir des pouvoir surnaturels. Un email4 m’indiquera aussi le lien vers ce site (on continue à me prendre pour un neuneu)

Sur cette page web figure une petite vignette. En cliquant dessus, on découvre un nouvelle indice : un titre de propriété d’un des bâtiment de Toronto construit par notre archi et dont on nous parle sur ce site.

Dans l’épisode 3, la production décide de nous servir l’indice du jour sur un plateau grâce à un QRcode affiché dans l’épisode. Ce QRcode nous amène sur un site de peinture ou nous trouverons très facilement le lien vers une nouvelle vidéo du professeur assassiné.

Dans l’épisode 4, ça se complique ! On nous fournit une clé alphanumérique (EEEF589M10086). Pour en découvrir le sens, je dois m’aider de l’indice vidéo fourni grâce au lien figurant dans l’email (des petits malins pourront sans doute se passer de cette assistance). Je retrouve donc ma mystérieuse jeune femme derrière sa webcam. Elle m’apprend que c’est grâce à l’appli mobile proposée par la prod que je vais pouvoir connaître le sens de ce code. Seulement, l’appli iPhone n’est pas encore disponible (oups !) et je n’ai pas de téléphone Android. Je dois donc me rendre sur le site mobile. Je saisis le code pour rebondir sur une adresse que je m’empresse de saisir dans Google Maps. Grâce à Streetview je me rends compte que cette adresse correspond au siège d’une secte appelée « Rosicrucian Order ». Je me lance donc à la recherche de cette secte et je tombe…. de fatigue ! Mais je me demande bien si le mystérieux homme au 4×4 sur la photo Streetview va jouer un rôle dans l’intrigue ou bien s’il s’agit d’un simple hasard.

PARTAGER
Article précédentGuidestones : compte rendu d’expérience (épisode 1)
Prochain article« Ma vie au mitard » un webdoc au format minimaliste
Arnaud Hacquin a créé en 2010 le Jardin des marques, une agence conseil en stratégie de marque et en communication transmédia. Il est aussi le fondateur avec Olivier Pouponneau (scénariste) et Flo Laval (Réalisateur) du Studio Transmédia The Rabbit Hole dont vous êtes en train de lire le blog. Arnaud enseigne aussi le Brand Content et le Transmédia Storytelling dans différentes écoles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Code de contrôle * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.