Le Groupe Renault et l’agence We Are Social dévoilent « Mobility Theory » : un jeu de piste à la fois en ligne et dans le monde réel, grandeur nature et d’une ampleur internationale pour une durée de 6 mois ! L’objectif ? Plonger dans la smart city de demain.

Le groupe Renault et l’agence We Are Social dévoilent aujourd’hui “Mobility Theory”, un jeu de piste à la fois en ligne et dans le monde réel, dont l’histoire et la narration peuvent être modifiées en fonction des actions des différents joueurs.

“Mobility Theory” a pour vocation d’embarquer le public au coeur de la vision du Groupe Renault :  immersion inédite dans la Smart City et la mobilité de demain. Un dispositif inédit pour l’un des leaders mondiaux de l’automobile. Cette opération d’ampleur internationale, en réalité alternée version XXL, aura une durée exceptionnelle de 6 mois.

Un Alternate reality game (ARG) grandeur nature.

Imaginée et déployée par l’agence We Are Social pour Groupe Renault, cette enquête participative prend aussi bien vie sur internet et les réseaux sociaux que dans le monde réel.

Lancement du challenge

L’intrigue a ainsi commencé il y a quelques semaines, avec l’apparition d’une mystérieuse vidéo sur les réseaux sociaux de Groupe Renault. Une voix trafiquée se présentant comme “Le Guia” lance un challenge : retrouver Laurent Marcovick, journaliste et expert en mobilité autonome, auteur de blogs et intervenant en école de design.

https://twitter.com/Groupe_Renault/status/996063471107272704

Depuis quelques semaines, plus d’une centaine de joueurs partout dans le monde sont mobilisés et doivent collaborer, pour avancer dans l’enquête et localiser Laurent Marcovick. Les théories, vraies comme fausses, alimentent jour après jour la quête des joueurs, invités à retrouver, décrypter et analyser de multiples indices et pistes, sur le web ou dans le monde réel. Le jeu proposera tout au long de son évolution des formats interactifs inédits (de la réalité augmentée, des publications audios…) dans un écosystème 100% cross plateforme, mêlant réseaux sociaux ou encore les “chans” tant prisés par les amateurs de gaming.

Le 17 juin, l’ARG connaîtra un nouveau tournant à l’occasion des 24H du Mans où seront révélés des indices phares pour la continuité du jeu… L’enquête collaborative n’en est qu’à son commencement, incitant les joueurs à rejoindre l’aventure au fur et à mesure, partout dans le monde… et ce jusqu’à son dénouement, début octobre !

La mobilité de demain.

L’intrigue du jeu porte sur la mobilité de demain : le fer de lance de Groupe Renault qui, depuis 120 ans, porte l’innovation dans son ADN et continue de façonner l’avenir de la mobilité.

Le constructeur travaille notamment sur les mobilités de demain. Après avoir dévoilé l’année dernière SYMBIOZ demo car, son prototype autonome de niveau 4 , Groupe Renault présentait début mars au Salon de l’Automobile de Genève, EZ-GO son robot-véhicule autonome, électrique et connecté, destiné à des usages partagés, préfigurant la position du constructeur dans les smart cities des prochaines décennies.

La mobilité de demain sera donc hyper connectée, autonome et partagée… une vision en phase avec l’univers de l’ARG, qui rassemble des joueurs invités à réfléchir ensemble, de façon interactive ou physique, pour pouvoir avancer dans ce type de quête collaborative d’un genre nouveau.

« Au sein de Groupe Renault nous sommes convaincus que la mobilité de demain sera autonome, électrique et connectée. Notre vision est en phase avec l’univers de l’ARG, qui rassemble des joueurs invités à réfléchir ensemble, de façon interactive ou physique, pour pouvoir avancer dans ce type de quête collaborative d’un genre nouveau. C’est pour nous l’assurance de pouvoir partager nos ambitions auprès d’audiences nouvelles, de manière ludique et originale. » explique Emmanuel Guinot, Directeur Campaigns, Content and Digital du Groupe Renault.

La mobilité de demain est un sujet d’actualité, il fallait pour se différencier trouver un nouveau terrain d’expression. Notre Alternate Reality Game est du jamais vu par son ampleur internationale, sa durée de 6 mois et son ambition ! C’est un dispositif que l’on co-construit avec la marque en temps réel. Mobility Theory s’adresse à une cible d’initiés ultra-engagés au service de la brand-advocacy. Il illustre pleinement la capacité du Groupe à surprendre son audience, en préemptant des territoires de communication corporate inédits” ajoute Isabelle Constant, Directrice générale de We Are Social France.

Pour rejoindre le jeu : http://www.morewillfollow.com/roadmap.html

Crédits Groupe Renault
Emmanuel Guinot, Manuela Echilley, Laura Vedel, Estelle Cash, Emmanuel Genty

Crédits We Are Social
Conseil : Thomas Laydis, Mai Bruun Poulsen, Louise Cordier, Jack Adamson
Planning : Jean-Baptiste Bourgeois, Samir Bousaid
Créa : Emilie Coulon, Aurélie Baraffe, Benjamin Bartholet, Dylan Cornet
Prod : Julien Ouvrel, Laury Cohen
Influence : Marine Montironi, Fanny Benoist
Media : Jean Chabbert, Yuan Sun

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Code de contrôle * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.