Depuis quelques mois, au studio The Rabbit Hole, nous faisons des recherches sur des expériences immersives pour des casques de réalité virtuelle (cf article de Arnaud Hacquin ici).

En démarrant nos premiers tests, nous avons très vite constaté que nous avions devant nous des défis techniques inédits : Comment filmer à 360° sans hors champs ? Comment proposer une séquence de déambulation filmée du point de vue d’un individu en train de marcher ?… tout en restant fluide ?… Et sans que le spectateur puisse apercevoir le dispositif technique ?! Et aussi, comment enregistrer et mixer le son dans ces conditions ?

Mais plus que la technique, il y a un défi encore bien plus ambitieux à relever : celui de la narration. Raconter une histoire avec un casque, qu’est ce que cela change ? Au service de quel type d’histoire doit-on utiliser la réalité virtuelle ? Quels types d’émotion peut susciter une telle expérience ? Peut on proposer de l’Oculus pour des expériences qui vont au delà du sport extrême, du frisson-horreur ou de la contemplation de paysage spectaculaire ?

Voilà déjà de bien lourdes questions que tous les auteurs d’expériences transmédia ne font que commencer à soulever.  Mais un casque de réalité virtuelle ce n’est pas qu’une expérience immersive, c’est aussi une expérience à fort potentiel interactif ! Et lorsque l’on parle d’interactivité, il faut très vite penser jeux vidéo. Car comme nous le rappelait Florent Maurin dans un entretien, le jeu vidéo est un secteur qui travaille depuis déjà 40 ans à assembler interactivité et narration.

DSC_0416 copy

Au sein du Rabbit, nous avons intégré depuis quelques mois un développeur spécialiste du logiciel incontournable ces dernières années pour réaliser des jeux vidéo : Unity. Nous avons imaginé quel type d’interactivité mettre en place pour un casque Oculus. Pour notre première expérience test, nous nous sommes fixés une contrainte forte : le joueur  pourra utiliser uniquement  la direction de son regard pour interagir dans l’expérience.

Nous voulions au maximum préserver le côté immersif du casque. Nous sommes donc partis du postulat de base que si notre joueur devait utiliser ses mains (avec un clavier ou avec une souris) alors, inconsciemment, cela lui rappellerait qu’il est dans un jeu vidéo où il doit accepter une incohérence : « j’utilise mes mains dans le monde réel, mais je ne les vois pas dans le monde virtuel ».

Sans les mains (et sans les pieds), il ne reste alors plus beaucoup d’outil pour créer de l’interactivité entre le joueur et l’expérience. Il nous restait alors deux options : la voix ou le regard. Le premier, nous l’avons écarté car il nous aurait demandé un temps de développement bien trop long : construire un concurrent à SIRI ou OkGoogle, en 10 jours, cela peut représenter un objectif un poil trop ambitieux…

Il nous restait alors le regard. Et cela tombe bien car dans le cadre d’une expérience de réalité virtuelle, les joueurs ont tendance à vouloir apprécier les décors à 360° en baladant leur regard dans toutes les positions possibles… Même si l’on se rend compte qu’une fois pris dans l’action, les mouvements du regard d’un joueur perdent en amplitude et se calquent sur ceux qu’il aurait pu faire dans le monde « réel », c’est à dire des mouvements les plus efficients possibles pour atteindre les objectifs du jeu.

Ainsi, l’unique moyen d’interagir dans l’expérience que nous vous proposons ici passe par le regard. Il vous faudra regarder l’élément avec lequel vous souhaitez interagir et le fixer durant 2 secondes pour enclencher l’interaction. Mais on ne vous en dit pas plus, testez donc le jeu et vous verrez par vous même !

Voilà pour les contraintes techniques. Pour rendre l’expérience un peu stimulante, sans s’engager pour autant dans l’écriture d’un grand scénario de jeu, nous avons pensé à la sortie de la saison 5 de Game Of Thrones qui devait avoir lieu dans 10 jours. Nous nous sommes lancés dans un jeu qui permet de se rafraichir la mémoire sur les 4 premières saisons de cette série TV…

Nous nous sommes ainsi fixés des délais serrés, mais voilà nous pouvons désormais vous proposer notre premier proto de jeu dans un univers 3D médiévale ! Bien entendu, il est loin d’être parfait, il y aurait encore plein d’amélioration possible sur l’interface et le gameplay… Mais il nous permet de mieux évaluer les contraintes et opportunités à venir pour des expériences de réalité virtuelle.

L’expérience dure environ 15 minutes.Elle est disponible en version Window ici, et en version Mac ici. Vous pouvez aussi tester le jeu sans Oculus et en utilisant votre souris… mais ce sera moins immersif…

ATTENTION SPOILER il y a des info sur les 4 saisons !!

Pour ceux qui veulent les réponses aux questionnaires présents dans le jeu, alors il faut trouver le code à la toute fin de l’expérience qui vous permettra de débloquer cette page web avec les résultats de toutes les énigmes. Un bon moyen de se remettre à niveau avant de démarrer la saison 5 de Game Of Throne !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Code de contrôle * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.