« Field trip », « Ingress », « Niantic project »… tout ces noms vous sont peut-être encore inconnus et pourtant la rumeur s’amplifie sur le net, alimentée par Google. Depuis cet été en effet, la firme a lancé un vaste projet de réalité augmentée reposant sur les réseaux dit « neuronaux ». L’homme à l’origine de ce projet n’est autre que John Hanke, l’un des fondateurs de la société Keyhole qui, en 2001, a développé un logiciel de visualisation de la terre en 3D, EarthViewer. Cette application avait été rebaptisée Google Earth après son rachat par Google en 2004.

Field Trip, une première application mobile

Il y a plusieurs mois, Google a lancé son application Field Trip, qui propose aux utilisateurs d’un smartphone Android d’être notifiés sur leur smartphone dès qu’ils se trouvent à proximité d’un point d’intérêt (monument, bar, magasin…). Cette application fonctionne en arrière plan et vous permet, grâce à la géolocalisation et aux données provenant de différentes sources communautaires ou de guides locaux de découvrir en réalité augmentée des informations sur les sites qui se trouvent à proximité directe :

On imagine aisément le rapport entre cette application et les futures Google Project Glass présentées cet été par Google et dont les premiers exemplaires devraient être commercialisés en fin d’année.

Le mystérieux Niantic Projet

Pour promouvoir ce projet, Google a choisit de mettre en oeuvre une vaste campagne de communication virale à la manière d’un ARG (Alternate Reality Game). Tout a commencé début juillet avec la mise en ligne d’un compte Twitter @NianticProject  sur lequel on pouvait lire des messages plutôt énigmatiques et la diffusion, à l’occasion du Comic Con 2012, d’une vidéo teasing.

Fin juillet, un certain Ben Jackland publie une vidéo évoquant la découverte d’un téléphone recevant des appels d’un groupe mystérieux. Dans la vidéo, l’homme décide de démonter le téléphone et découvre un composant sur lequel est imprimé un « N », logo de Niantic :

Début octobre, une seconde vidéo du même auteur est mise en ligne. L’utilisateur commence à nous révéler les particularités de ce téléphone mystère qui, à proximité d’une statue, affiche des informations :

Par ailleurs, comme dans tout bon ARG qui se respecte, Google a mis en place différentes pages satellites destinées à amplifier le mystère et à révéler des informations partielles, comme ce site Tumblr (tychosees.tumblr.com) d’un certain Tycho (déjà présent dans la vidéo teasing) habité par des visons concernant le projet Niantic.

Le projet Niantic a aussi sa page Google+ et son site officiel NianticProject.com ou chaque jour sera mis en ligne un indice supplémentaire jusqu’au 30 novembre, date à laquelle Google devrait révéler l’intégralité de son projet.

Un jeu de conquête sur smartphone pour compléter le dispositif

Il y a quelques jours, Google a par ailleurs lancé l’application Ingress, un jeu collaboratif ou deux clans (la « Résistance » ou les « Clairvoyants »), s’affrontent autour d’une nouvelle force électromagnétique appelée « Power », libérée en Europe par une équipe de scientifiques. Vous devrez ainsi contrôler des zones avec votre équipe et attaquer celles occupées par l’équipe adverse.

Pour participer à ce jeu, vous devez utilisez votre smartphone qui, grâce à un outil cartographique, vous indique les champs de bataille situés à proximité. Mais pour de connaître l’équipe gagnante il faudra être patient car cela peut prendre plus d’un an.

Pour le moment Ingress est en bêta privée (demandez une invitation sur le site) et n’est disponible pour smartphone que sur sur Google Play. Une version iOS devrait voir le jour prochainement.

 

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Code de contrôle * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.