Les principales chaines de télévision publiques d’Europe unissent leurs forces à travers un pacte de coproduction de fictions TV en vue de contrer la forte croissance des services de streaming américains comme Netflix.

« L’Alliance », nouvelle arme anti Netflix

Annoncé dans un communiqué, cet accord de coproduction novateur nommé « The Alliance », a été créé à l’initiative de France Télévisions, de RAI TV (Italie) et de la ZDF (Allemagne). L’objectif de cette alliance est de cofinancer pour le marché européen et international des séries télévisées innovantes. Trois projets communs sont déjà en cours de production.

Selon Delphine Ernotte Cunci, PDG de France Télévisions :« Les chaînes scrutent trop les marchés nationaux, alors que nos téléspectateurs regardent des séries du monde entier. Les services publics européens investissent chaque année 14 milliards d’euros dans la création originale de contenus, tandis que Netflix en investit 7 milliards. Si nous mettons en commun une partie de ces moyens, nous pouvons demain peser sur la scène internationale ».

Les trois premiers diffuseurs européens ont donc décidé de « se réinventer et d’innover dans leur mode de collaboration », selon le communiqué, motivé par « la position croissante des nouveaux acteurs » sur le marché mondial des séries télévisées, en particulier du segment dit OTT*.

Une alliance à l’esprit ouvert

Outre ses trois principaux participants, l’Alliance est ouverte à la participation potentielle de plusieurs autres diffuseurs européens, tels que la RTVE espagnole, la RTBF belge et la RTS suisse, projet par projet, ainsi qu’à tout autre diffuseurs de chaine publique.

L’Alliance se considère comme une «organisation flexible et axée sur des projets», ce qui signifie que ses membres peuvent réaliser des coproductions avec un ou plusieurs diffuseurs au sein de l’Alliance mais aussi avec d’autres sociétés privées qui ne sont pas membres du pacte. Les membres doivent toutefois se tenir mutuellement au courant des projets de coproduction européens que chacun d’entre eux prévoit.

Un aspect clé de l’Alliance est que tous les droits TV linéaires et non linéaires doivent rester entre les mains des diffuseurs.

Trois projets paneuropéens de l’Alliance déjà annoncés

– « Leonardo », une série sur Leonardo da Vinci produite par Lux Vide et Beta Film pour RAI, ZDF et France Télévisions.

– « Ville éternelle », série de la période de La Dolce Vita à Rome impliquant le meurtre d’une starlette française dans un appartement de la Via Veneto. Il est produit par Aurora TV, Fearless Mind et Banijay Studios France pour RAI et France Télévisions.

– Et surtout « Mirage », une série d’espionnage à Dubaï, créée par Bénédicte Charles, Olivier Pouponneau et Franck Philippon. Il est coproduit par Lincoln TV, Cineflix Canada et Wild Bunch Allemagne pour France Télévisions et ZDF. Cette série présentée à Séries Mania il y a 3 ans raconte l’histoire de Claire, une française expatriée à Dubaï, qui croit à un mirage quand elle retrouve, quinze ans après sa mort supposée et sous une nouvelle identité, son ancien mari. 

Bon, pour ceux qui n’auraient pas encore tilté, Olivier Pouponneau est aussi à l’origine de la création du Studio Transmedia The Rabbit Hole. Comme scénariste, il a déjà participé à l’écriture de plusieurs séries et téléfilm à succès. Bref, on est content pour lui !

*La TV OTT ou télévision Over The Top (box) désigne les modes de consommation de contenus télévisuels qui s’affranchissent non seulement de la télévision linéaire, mais également du fournisseur d’accès Internet. L’expression Over The Top symbolise le fait que l’on passe au dessus de la box Internet et de ses programmes ou bouquets télévisuels proposés par défaut (les programmes passent toujours physiquement par la box Internet).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Code de contrôle * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.