Après « Plus belle la vie sous surveillance » (le blog de Ninon sur les caméras du Mistral), le succès du premier ARG (jeu en réalité alternée) à l’été 2012, Telfrance Série, FranceTV nouvelles écritures et France 3 proposent depuis le 1er septembre, à l’occasion des 10 ans de la série, un nouveau jeu en réalité alternée. Ce jeu mêle étroitement intrigue antenne et dispositif web. Pour la première fois, il va permettre au public d’influencer le destin d’un personnage du feuilleton.

Le concept

Mélanie (Laetitia Milot) va vivre un grand dilemme affectif dans la série : alors qu’elle file le parfait amour avec Étienne, elle va subitement tomber sous le charme d’un mystérieux Matteo. Perdue, elle viendra alors se confier sur un réseau social d’un nouveau genre, exclusivement dédié aux déboires amoureux… Un réseau social qui est bien réel : en ligne depuis le début du mois, il et a déjà été adopté par des centaines d’utilisateurs réguliers.

lovelooz

La mécanique

À partir du 25 septembre, Mélanie et d’autres mistraliens vont s’inscrire sur cette plateforme. Dès lors, la réalité en ligne et la fiction se rencontrent : jusqu’à mi-décembre, les internautes vont pouvoir entrer en contact et interagir avec leurs personnages favoris. Mieux, en analysant les différents posts des mistraliens, ils vont également être en mesure d’accumuler des indices sur la personnalité de Matteo et se forger leur intime conviction : mérite-t-il vraiment Mélanie ?

Au terme de ces 3 mois d’enquête parallèle au feuilleton, une sélection des « enquêteurs » les plus actifs sur ce réseau social seront invités à Marseille. En coulisses, ils aideront Mélanie à prendre une décision. Décision que l’audience découvrira dès le lendemain dans la série.

Qu’est ce qu’un ARG ?
 Les ARG, pour Alternate Reality Game, sont des expériences communautaires qui permettent d’engager le spectateur grâce à des mécaniques de jeu. Un univers narratif donné vient s’immiscer dans le parcours media quotidien du joueur (presse, réseaux sociaux, lieux publics) afin de brouiller les limites qui séparent la fiction de la réalité. Les enquêtes, fouilles, complots, menaces qu’ils développent permette de scénariser le parcours utilisateur dans une expérience transmedia.

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Code de contrôle * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.