Produite par Program33 et Red Corner, Mémoire d’un guerrier est une bande dessinée interactive qui prolonge la diffusion du docu-fiction animé « Le dernier Gaulois » mardi 29 décembre sur France 2.

52 av. J.-C., la Gaule résiste à l’envahisseur romain. Apator, chef du peuple éduen et bras droit de Vercingétorix, s’apprête à affronter les légions du général romain Jules César pendant la bataille d’Alésia. Cette bataille décisive de la guerre des Gaules, dont César sortira vainqueur, marque l’avènement de l’ère Gallo-Romaine et la constitution d’un véritable Empire romain. Entre rivalités, conflits familiaux, stratégies militaires et trahisons, l’histoire d’Apator se lie au destin de tout un peuple et ses héros : César et Vercingétorix.

“Nos” ancêtres les Gaulois

Superproduction  française de 2,7 millions d’euros qui relate le siège d’Alésia, France 2 diffusera Le Dernier Gaulois, docu-fiction animée de 90 minutes, en première partie de soirée mardi 29 décembre. Associant la puissance émotionnelle de l’animation en motion picture et la précision des séquences documentaire, cet ambitieux docu-fiction, validé dans les moindres détails par l’archéologue Jean-Louis Brunaux, fait renaître l’histoire des Gaulois au-delà du mythe et des clichés. « C’est [l’animation] un nouveau support de narration qui permet de donner au public une représentation de “nos” ancêtres les Gaulois  », explique Barbara Hurel, directrice adjointe de l’unité documentaire de France 2.

"Le dernier Gaulois" réalisé par Samuel Tilman et raconté par Clovis Cornillac.
« Le dernier Gaulois » réalisé par Samuel Tilman et raconté par Clovis Cornillac.

Bénéficiant du soutien en 2014 d’Europe Créative, programme de l’Union européenne destiné à promouvoir la diversité et le patrimoine culturels européens, le projet Le Dernier Gaulois entend nous emmener à la rencontre d’une civilisation considérée à tord comme une société sauvage, voire primitive. Le but est de porter un regard neuf sur “notre” Histoire à travers une œuvre transmédia dont la narration se déploie sur différents supports et via différentes écritures.

Une bande-dessinée interactive

Préquel du documentaire antenne qui raconte l’affrontement entre les légions de César et la coalition des tribus gauloises réunies à Alésia, la bande dessinée interactive Mémoires d’un guerrier nous plonge quelques décennies plus tôt, au cœur de la vie quotidienne en Gaule, alors en paix avec les Romains.

Apator est Le dernier Gaulois
Apator est Le dernier Gaulois

Cette bande-dessinée à lire sur le web est composée de 6 épisodes correspondants à 6 souvenirs d’Apator, le général de Vercingétorix, également héros du documentaire antenne : les souvenirs de sa jeunesse (Episode 1 : La maison), la vie en société gauloise (Episode 2 : L’habit), sa formation guerrière (Episode 3 : Les armes), le négoce qu’il conclut avec les marchands romains (Episode 4 : La négociation), les luttes internes déchirant son clan (Episode 5 : L’élection) et la naissance de son fils (épisode 6 : Le fils).

Ces histoires de vie permettent d’introduire l’univers du docu-fiction et de mettre en valeur la rupture historique que représente la bataille d’Alesia. Le public interagit directement avec la BD en navigant, via un scrolling vertical, dans les souvenirs d’Apator. « Au fur et à mesure que nous scrollons, l’histoire progresse » explique Benjamin Hoguet, chef de projet. De superbes illustrations défilent devant nos yeux et, régulièrement, des sons se déclenchent et nous pouvons entendre la voix d’Apator qui se souvient.

via GIPHY

 

Des contenus supplémentaires complètent également à la bande dessinée  :

  • une fiche historique détaillé qui accompagne chaque épisode et éclaire les grands bouleversements de la civilisation gauloise sous l’empire Romain.
  • des jeux ludo-éducatifs illustrés par les auteurs de la bande dessinée pour découvrir la vie quotidienne des Gaulois.

Les 6 épisodes de la BD interactive Mémoires d’un guerrierLes 6 épisodes de la BD interactive Mémoires d’un guerrier

Ce dispositif transmédia permet de renouveler de façon créative le rapport que vous avons à « notre » Histoire. La bande-dessinée n’est pas – ou pas seulement – un énième canal de diffusion pour cette oeuvre, mais bien un espace de création  et de narration à part entière, ouvrant la voie à une réflexion sur le sens de cette mémoire que nous partageons tous.

Auteur : Kevin Keiss
Scénarisation interactive : Simon Kansara et Emilie Tarascou
Illustration : Lucy Mazel
Chef de projet : Benjamin Hoguet
Production : Program33 et Red Corner
Diffuseur : France TV Nouvelles Ecritures
Mise en ligne automne 2015

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Code de contrôle * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.