Au cours d’un WEI, un week-end d’intégration de grande école de commerce, le corps d’un jeune homme est retrouvé noyé au bord d’un étang. Appelés sur les lieux, les policiers interrogent les participants et font face à des récits trop contradictoires pour qu’ils acceptent la thèse de l’accident. Ils décident alors de saisir toutes les images filmées par les étudiants pour lever les zones d’ombres et comprendre ce qui s’est passé.

18 heures plus tôt. Les étudiants viennent fêter leur WEI dans un vaste gîte à la campagne. Déjà soumis à l’autorité des deuxièmes années, ils doivent apprendre les rapports de force, de domination et de dérision qui courront pendant leur scolarité. Au fil de la journée, les activités deviennent de plus en plus trash et l’écart se creuse entre ceux qui adhèrent et ceux qui n’adhèrent pas au WEI. Aspirés par l’alcool, la surenchère et l’intensité progressive de la fête, les esprit s’échauffent et le groupe fini par perdre pied.


Wei or Die

Une fiction immersive et interactive grâce au principe du multicam.

WEI OR DIE est une fiction d’un genre nouveau, immersive et interactive, qui place l’internaute au coeur d’un weekend d’intégration qui tourne au drame.

WEIorDIE-1

Saisies par la police, toutes les images filmées par les étudiants au cours du WEI sont resynchronisées et agencées sur une timeline globale : la REALTIMELINE. Ces images sont les seuls supports visuels disponibles, identifiés par les boutons caméras.

Capture d’écran 2015-10-22 à 21.43.56

Grâce à ces boutons, l’internaute peut choisir ce qu’il souhaite regarder et switcher d’une caméra à l’autre en temps réel. L’internaute peut accéder à la REALTIMELINE à tout moment pour voir sa progression et naviguer librement dans le film en cliquant sur les segments. En rouge les segments déjà visionnés, en blanc les segments en cours de visionnage et en gris ceux qu’il vous reste à voir. Ergonomiquement parlant, c’est plutôt très au point.

Capture d’écran 2015-10-22 à 21.45.50

SIMON BOUISSON, un auteur réalisateur déjà bien connu des amateurs de nouvelles écritures

simon buissonDiplômé de la Femis, il y a réalisé LES COMMUNES DE PARIS, première réalisation d’un parcours dédié aux nouveaux médias : JOUR DE VOTE (France Télévisions), MISSIONS PRINTEMPS (Arte France), TOUR EN TÊTE (Radio France), LES CARDINAUX (Les Inrocks), TOKYO REVERSE (France 4), STAINSBEAUPAYS (francetv nouvelles écritures) ou le récent : PRODUCT™ (ARTE).

Co-produit par Résistance Films, Cinétévé et France Télévisions Nouvelles Ecritures, WEI OR DIE est son premier long métrage interactif.

Nous l’avons testé en avant-première

Avec un tel sujet, WEI or DIE risque fort de trouver son audience, tout à fait en adéquation avec le format digital et interactif proposé.

Réalisée de main de maître par Simon, la fiction (et les acteurs) nous tiennent en haleine jusqu’au bout. L’interface utilisateur est très bien pensée et le jonglage entre les caméras est aisé. Une seule question reste en suspens : après un tel dénouement (non ne comptez pas sur moi pour vous spoiler mes lapins) les spect’acteurs vont-ils décider de visionner, sous un autre angle, les scènes et parcourir l’oeuvre selon d’autres points de vue ?

L’interview

A l’occasion de la mise en ligne de WEI or DIE, nous avons demandé à nos amis de Bigger Than Fiction de réaliser cet interview en mode found footage avec nos questions. Un grand Merci à Simon Bouisson (réalisateur), à Ludovic Zuili (Chef Opérateur) et à Jennifer (Bigger Than Fiction) dont l’épaule gauche a du souffrir de ce long plan séquence.

PARTAGER
Article précédentParis créé un fond de soutien aux projets transmédia
Prochain articleTalent Day les 2 et 3 décembre à Lyon
Arnaud Hacquin a créé en 2010 le Jardin des marques, une agence conseil en stratégie de marque et en communication transmédia. Il est aussi le fondateur avec Olivier Pouponneau (scénariste) et Flo Laval (Réalisateur) du Studio Transmédia The Rabbit Hole dont vous êtes en train de lire le blog. Arnaud enseigne aussi le Brand Content et le Transmédia Storytelling dans différentes écoles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Code de contrôle * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.