France Télévisions a lancé le 19 novembre dernier, en partenariat avec « le Nouvel Observateur », une plateforme de témoignages interactive, pour briser le tabou du viol.

Le 25 novembre se déroule la Journée mondiale contre les violences faites aux femmes. France Télévisions se mobilise pour associer plusieurs de ses chaînes et ses programmes numériques à ce combat.

Il ne s’agit pas pour la télévision publique d’y participer seulement ponctuellement, mais de mettre en place, grâce à Internet, un dispositif au long cours pour contribuer à faire reculer les violences faites aux femmes. Cet enjeu est essentiel pour notre société : en France, une femme est violée toutes les huit minutes et souvent le silence s’abat sur elle.

Un web-documentaire accompagné d’un site d’appel à témoignages

Dire le viol, en parler, faire reculer la chape de plomb et l’outrageante suspicion pesant sur les victimes à l’aide d’œuvres singulières, est la façon dont la télévision publique participe à cette bataille.

Sur le web est donc proposé Viol, les voix du silence, un web-documentaire accompagné d’un site d’appel à témoignages ambitieux, qui a vocation à perdurer bien au-delà de la Journée contre les violences faites aux femmes. Sur le site « Viol, les voix du silence », cinq femmes racontent, dans cinq films courts, les étapes de leur parcours, de l’agression à la reconstruction.

Sur France 5 était diffusé, le 20 novembre, le documentaire Viol, double peine. Enfin, sur France 2 est programmé, le 25 novembre, le documentaire « Viol : elles se manifestent. »

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Code de contrôle * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.