Fin avril, L’Équipe.fr proposait aux internautes un nouveau format de reportage proche du webdocumentaire et qui mêle textes, photos, vidéos, dessins et infographie : L’Équipe Explore. Depuis, plusieurs webdoc ont été publiés et le 17 octobre la journal a publié son 5e numéro, consacré à l’Affaire Pistorius. Une sortie qui marque le début de la mensualisation de ce programme et la création d’un service nouvelles écritures au sein du groupe L’Equipe. L’objectif est de rendre à terme ces créations rentables.

Equipe explore

Innover par la production de nouveaux formats

Le journal prévoit de mettre en ligne chaque mois un nouveau dossier ainsi que deux grands webdocumentaires en mars et en juin. Un nouveau format devrait aussi voir le jour. Intitulé «Explore sonore», ces reportages consistent en de longs entretiens avec de grands champions, mis en ligne «de manière originale».

Notre avis : Le dossier est bien écrit et le récit est immersif. Les photos et les vidéos sont de bonne qualité. Donc pour le fond, rien à redire. L'apport de l'illustrateur reste réduit à une simple animation de 30 seconde qui n'apporte au final pas grand chose. Le design de la page reste sommaire (texte sur une colonne à gauche pour favoriser la lecture). Le scrolling vertical est dans la tendance actuelle. Cependant, un petit effet parallaxe aurait été apprécié pour dynamiser le scrolling. L'élément de ludification (agiter un pinceau sur la page pour faire apparaitre une preuve) ne fonctionne malheureusement pas sur notre ordinateur (Mac/Chrome). Bref c'est sommaire ! Mais pour 5000 € difficile de s'attendre à plus. Reste le concept qui nous semble intéressant à creuser et cette volonté d'innover dans le format journalistique que nous apprécions tout particulièrement.

Trouver le bon modèle économique

Ce nouveau service dénommé « Nouvelles écritures », comme celui de France Télévisions, compte aujourd’hui 3 salariés. Il entend proposer gratuitement des contenus Web innovants de qualité, tout en les rentabilisant.

Pour cela, il prévoit de réduire les coûts de production en mutualisant les ressources internes. Pour le numéro sur l’affaire Pistorius, le journaliste Nicolas Herbelot avait déjà couvert le premier procès pour le quotidien L’Equipe. Il n’a eu qu’à y retourner huit jours accompagné d’un photographe pigiste assurant aussi les vidéos alors qu’à Paris un monteur et un développeur de Lequipe.fr assuraient la mise en ligne. En plus des trois salariés du service des nouvelles écritures, seul un dessinateur, Hugues Micol, a donc été embauché pour illustrer l’affaire.

Pistorius

« Grâce à cela, le coût moyen d’un numéro de L’Equipe Explore ne dépasse pas les 5000 euro » se félicite Fabrice Jouhaud, directeur de la rédaction de L’Equipe dans la revue Stratégie. Certains numéros n’ont coûté que quelques centaines d’euros. C’est le cas de «C’était des grimpeurs», principalement constitué d’archives du groupe.

Pour rentabiliser ces créations, chaque numéro de L’Equipe Explore est l’objet d’une page dans le quotidien et d’une émission par mois de Question de Sport sur L’Equipe 21, qui recyclera six minutes de leurs images. Même système pour les grands webdocs, qui auront une version télévisée de 52 minutes.

Enfin, le service des nouvelles écritures ne s’interdit pas de faire appel à des annonceurs. «Ce serait inédit pour un webdoc de contenir de la publicité», admet Jérôme Cazadieu, responsable du service. Reste à trouver les annonceurs, mais L’Equipe peut s’appuyer sur des audiences confortables: au moins 300 000 visites pour chaque numéro de L’Equipe Explore et un premier webdocumentaire long format («Dream Team») qui a généré près d’un million de vues.

Source : Stratégie.fr

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Code de contrôle * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.