Après le webdoc « Des années pour des secondes » pour se préparer aux JO 2012, L’Equipe et MSN reviennent sur l’évènement sportif français du moment et nous proposent de découvrir de façon interactive un des tournois de tennis les plus populaires et intéressants du monde, Roland Garros. Sportifs et acteurs du tennis se sont donc prêtés au jeu et ont accepté de nous faire partager leurs expériences personnelles sur le sujet dans ce nouveau webdoc, Roland Garros : un lieu, des histoires, diffusé sur le site de L’Equipe. Vous pouvez donc découvrir quelques-uns de ces joueurs qui ont fait trembler la terre battue des cours Philippe Chatrier ou Suzanne Lenglen avec des interviews d’Amélie Mauresmo, Jo-Wilfried Tsonga ou Maria Sharapova par exemple.

L’accueil du webdoc propose 3 choix à l’internaute : Vivre RolandLes matchs de légende et Découvrir. Trois parties qui retracent l’histoire de Roland Garros en passant par ses particularités et ses moment forts.

Vivre Roland insiste sur la préparation physique des joueurs et sur le jeu particulier qu’ils doivent adopter pour jouer sur terre battue. En effet, comme nous l’expliquent certains d’entre eux, ainsi que quelques entraîneurs dans ce webdocumentaire, jouer sur une surface comme celle-ci nécessite une préparation différente de celles des autres tournois qui se jouent sur gazon, sur du dur ou en salle… Amélie Mauresmo et ses confrères français et étrangers qui ont participé à la réalisation du projet nous parlent aussi de toutes ces petites choses qui font de Roland Garros un tournoi qu’ils aiment particulièrement jouer. Ils abordent entre autres le sujet du public si particulier, et d’une ferveur exceptionnelle, qu’ils ne retrouvent dans aucune autre compétition. Pour en apprendre plus sur ce tournoi, le travail qu’il nécessite et ce qu’il représente pour ces joueurs qui rêvent tous d’avoir le trophée dans les mains au bout des 15 jours, rendez-vous sur ce webdoc !

Et pour entrer un peu plus dans l’histoire de Roland Garros, entraîneur, journaliste, consultant télévision et arbitre, sont revenus sur ces matchs qui ont marqué nos esprits et l’histoire du tennis. Ainsi, la partie concernant Les matchs de légende nous fait remonter le temps et l’on retrouve alors plusieurs matchs mythiques avec entre autres la finale de 1974 opposant Bjorn Borg à Manuel Orantes à partir de laquelle Borg a commencé son ascension ; la magnifique victoire de Yannick Noah face à Mats Wilander (1983) ; la défaite inattendue du célèbre André Agassi face à Sébastien Grosjean en 2001 ; l’exceptionnel retournement de situation de Gustavo Kuerten face à Michael Russell cette même année, qui dessine ce coeur sur le terrain à la fin du match pour saluer le public, geste qu’il répéta d’ailleurs à plusieurs occasions ; ou encore la victoire de Roger Federer face à Robin Söderling (2009) et qui lui permet d’égaliser Pete Sampras en ce qui concerne le nombre de tournois du Grand Chelem gagnés et Agassi, qui est un des seuls à avoir aussi remporté les 4 tournois du Grand Chelem… Et les joueurs sont encore nombreux à venir découvrir ou redécouvrir à travers ce webdoc !

Enfin, la dernière partie Découvrir propose aux internautes des informations complémentaires et pratiques sur Roland Garros, telles que des interviews pour permettre d’en savoir plus sur la création et l’historique du tournoi, les lieux qui y sont liés comme le Centre National d’Entraînement, lieu fétiche de plusieurs joueurs, le Musée de Roland qui retrace aussi l’histoire du tournoi, sa culture, ses époques, ainsi que des objets qui l’ont marqué… Un plan est aussi mis à votre disposition pour découvrir de manière interactive Roland Garros.

Notre avis : Hormis la présence de quelques photos liées à un plan interactif du site, ce webdocumentaire est exclusivement constitué de vidéos, ce qui n'enlève rien à son intérêt et simplifie grandement la navigation dans l'interface. On ne relève pas non plus d'interactivité avec les internautes hormis la possibilité de publier le webdoc sur sa page Facebook ou son compte Twitter. C'est un peu dommage. S'agit-il d'un choix éditorial ? D'un manque de temps ? D'un manque de moyens financiers pour la production ? Autre particularité ergonomique intéressante, le player vidéo ne laisse aucune possibilité d'interaction pour l'internaute qui doit regarder le reportage de manière passive du début jusqu'à la fin. Pas même la moindre indication sur la durée de la vidéo. Peut-être une manière de s'assurer l'attention de l'internaute en lui évitant toute tentation de cliquer quelque part... Cela confirme que l'exercice du webdoc ne relève encore d'aucune convention particulière et c'est tant mieux comme dirait David Dufresne dans cet excellent interview du Blog documentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Code de contrôle * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.