Ces derniers temps, on a tous entendu parler de tracking mais est ce qu’on y accorde une réelle importance ? Ce phénomène est autant intrigant que flippant donc on préfère faire comme ça n’existe pas.

Et pourtant le tracking est présent absolument tout le temps dans un outil que nous utiliserons tous les jours. Certaines sociétés sont capables de connaître votre vie et de personnaliser votre internet. Savez-vous ce qu’est un cookie, un watermaking ?

Le projet Do not track est là pour nous sensibiliser, nous aider, nous conseiller sur ces milliers de données que nous communiquons sans le savoir.

7 épisodes diffusés entre le 14 avril et le 9 juin vont nous plonger dans notre propre utilisation d’internet. Objectif : tracker les trackeurs.

Différentes thématiques vont être abordées : les réseaux sociaux, nos sites internet préférés, nos téléphones portables … Nous allons apprendre à décrypter nos outils de tous les jours.

Pour une expérience immersive, le documentaire interactif nous invite à rentrer notre adresse mail. Et à partir de cette simple information, le documentaire nous fait un petit point météo sur notre ville actuelle et sur quel type d’ordinateur on navigue. Une belle entrée en matière autant oppressante que captivante.

En plus des ces épisodes, de nombreux articles, conseils, vidéos viennent apporter d’autres informations afin d’approfondir à notre guise nos connaissances.

Do Not Track est un projet ambitieux présent à l’international en 3 langues et incarné par des personnalités différentes : (Vincent Glad, Zineb Dryef et Virginie Raisson en France, Richard Gutjahr en Allemagne, Brett Gaylor en Amérique du Nord anglophone, Sandra Rodriguez au Québec). Ce projet est une co-production Arte, Upian et ONF.

Capture d’écran 2015-04-20 à 10.00.38

Capture d’écran 2015-04-20 à 10.04.32

Capture d’écran 2015-04-20 à 10.05.19

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Code de contrôle * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.