Sandy Rai, une jeune indienne expatriée au Canada dans le cadre de ses études de journalisme à l’Université de Toronto fait équipe avec une jeune étudiante indienne à l’occasion d’un reportage d’étude. Cependant, ce qui commence comme une simple enquête journalistique va rapidement tourner au thriller avec la mort suspecte d’un scientifique, la découverte d’énigmatiques pierres tombales (les Guidestones en Géorgie (USA), et d’une sombre conspiration.

Créée par iThentic and 3 o’clock TV, Guidestones n’est pas la première web serie interactive. Elle place cependant la barre un peu plus haut dans cette catégorie, en expérimentant différents modes d’interaction. Très bien réalisée, dans des décors très quali (y compris en Inde), la série se présente sous deux formes : une version de 50 épisodes construits autour d’éléments interactifs, et un autre plus « linéaire » qui débutera au printemps . La première version est lancée et le public peut désormais être informés de la mise en ligne des épisodes en s’inscrivant sur le site internet de la serie.

La webserie offre au public différents niveaux d’engagement. Le spectateur occasionnel peut regarder la websérie sans se poser de question, tandis que les fans pourront suivre des indices cachés dans les vidéos et conduisant à d’autres contenus en ligne.

La série brouille la frontière entre la fiction et la réalité en mettant en scène le mystère de la très réelle « Georgia Guidestones », un mégalithe qui est soudainement apparu en 1979 dans la campagne américaine. Surnommées l' »American Stonehenge » les Guidestones de Géorgie mesures près de 20 pieds de haut. Sur leurs flancs figurent des textes écrits en quatre langues anciennes.

Le storytelling de la série respecte bien les règles à suivre pour faire d’une webserie un ARG efficace. Ainsi, le personnage principal de Sandy Rai, joué par Supinder Wraich, est basé sur une personne réelle comme l’affirme Jay Ferguson le directeur de 3 o’clock TV, qui a rencontré le vrai «Sandy» lorsqu’il s’est intéressé aux Guidestones. D’autres personnes bien réelles interprètent leur propre rôle dans cette semi-fiction.

Ce qui est intéressant dans cette webserie, c’est la façon dont Guidestones utilise le concept de temps «réel» en ne comprimant pas le temps entre les épisodes : ainsi si les personnages doivent prendre deux jours pour physiquement se rendre du point A au point B, il faudra attendre deux jours pour découvrir l’épisode suivant. L’interaction semble basée sur des push d’email et l’utilisation d’une app Android. Je dis « semble » car en fait, je viens juste de m’inscrire… Alors je vous donne rendez-vous très bientôt pour une analyse plus approfondie de l’expérience Guidestones.

Source : argn.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Code de contrôle * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.