Conçue par Anthony Wilcox et Adam Dewar et lancée sur Instagram le 1er février, la série policière en 28 épisodes de 15 secondes SHIELD 5 peine à rencontrer son public.

shield5-2

Le pitch

Londres, le 1er février. Conducteur dans une société d’agents de sécurité, John Swift est arrêté pour son implication dans un vol de diamants et la mort d’un collègue. Déterminé à prouver son innocence, il se retrouve traqué par la police et tente malgré tout de prouver son innocence. Y parviendra t-il ?

A priori une bonne idée

Peut-être vous souvenez-vous de « 60 secondes », cette mini-série lancée par Arte en 2011 et diffusée exclusivement sur Facebook sous la forme d’épisodes d’une minute. Au lendemain de la diffusion du premier épisode, la page officielle de la série comptait plus de 4500 fans. Du 19/04 au 21/04/2011, tous les soirs à 19h00, la webcam de Fantille (Karina Testée) se mettait automatiquement en marche pendant une minute. Ecrit et réalisée par Hélène Lombard, les épisodes étaient mis en ligne, une minute plus tard, sur la page officielle Facebook de la série 60 secondes. Les internautes pouvaient alors poser directement leurs questions via les commentaires et les réponses de la part de la production étaient quasi-instantanées.

60-secondes

Par ailleurs, depuis la diffusion en février 2015 du documentaire écologiste chinois intitulé « Under the dome » et vu plus de 200M de fois en 3 jours, on mesure vraiment la force de diffusion que constituent les réseaux sociaux. Selon un dernier sondage réalisé par l’institut CTR, 45% des 1580 sondés ont regardé le documentaire, alors que 33% supplémentaires en ont entendu parler mais sans l’avoir regardé. WeChat, le réseau social préféré des Chinois, a contribué plus qu’aucun autre site à la diffusion du reportage. 41% des spectateurs sont arrivés sur la vidéo depuis un lien WeChat. Les autres sont venus à 32% d’un site d’information ou de vidéo, à 26% d’une application mobile et à 25% du réseau social Weibo (l’autre géant communautaire chinois).

Comme l’expliquait lors du dernier Forum Blanc Eric Scherer, responsable de la prospective chez France Télévisions, les réseaux sociaux et les services de messagerie instantanée sont aujourd’hui devenus les supports incontournables pour la diffusion de l’info mais aussi des contenus vidéos.

Au final un lancement poussif

L’idée est bonne et l’initiative courageuse car le format de 15 secondes rend l’exercice périlleux aussi bien pour le scénariste que pour les acteurs. L’usage des documents diffusés sur Instagram entre les épisodes est plutôt malin. Cependant, on observe que l’audience a très vite décroché. J’espère que les chiffres constatés à ce jour évolueront positivement. Peut-être faut-il un peu de temps pour que la promo opère… ou que la viralité fasse son oeuvre…

shield5-Graph

Comme le suggérait aujourd’hui Diane, l’une de nos collaboratrices, peut-être aurait-il été plus judicieux, compte-tenu du format très court et de la tendance des spectateurs au binge watching, de diffuser l’intégralité de la série sur une journée ou deux à raison d’un épisode toutes les heures.

 

PARTAGER
Article précédent[Forum Blanc] La TV de demain : les grands enjeux de transformation
Prochain articleKit Kat lance sa campagne avec hologramme

Arnaud Hacquin a créé en 2010 le Jardin des marques, une agence conseil en stratégie de marque et en communication transmédia. Il est aussi le fondateur avec Olivier Pouponneau (scénariste) et Flo Laval (Réalisateur) du Studio Transmédia The Rabbit Hole dont vous êtes en train de lire le blog. Arnaud enseigne aussi le Brand Content et le Transmédia Storytelling dans différentes écoles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Code de contrôle * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.